top of page

Le HTV avec la rage, le coeur… et Knezevic !


A Toulon (Palais des Sports) HTV bat Tarbes 87 à 73 (mi-temps 46-38)

(24-20, 22-18, 20-24, 21-11)

1400 spectateurs

Arbitres : MM. Karoumi et Manzano

HTV : Lefebvre (3), Knezevic (27), Eugène (13), Losser (19 ), Greenwood (7), Simon (2), Mintogo (9), Jean (7), Baradji, Diarra Gentes.

Coach : Jean-Louis Borg assisté de Gaétan Etienne

Tarbes : Pharose (2), Chambre (9), Cece (6), Coudray (9), Boucaud (6), Badiane (4), Tankeu (1), Wiscard-Goetz (4), Ateba (20), Queta (12)

Coach : Stéphane Dao assisté de Valentin Yedra





La marche en avant continue. Le HTV poursuit sa quête d’un impossible devenant de plus en plus possible au fil des matches !

Il renverse des montagnes. Hier c’était les Pyrénées. Et à ses traditionnelles qualités et à ses atouts qui ne font plus mystère, il a ajouté une manière qui a fait oublier une fin de match à Chartres qui sentait un peu le goût de bouchon.


Pourtant, à l’orée de ce grand rendez-vous contre Tarbes, une image faisait froid dans le dos. Sur le banc, côte à côte, Cliff Colimon, Thibault Daval-Braquet, Junior Ouattara et Mantvydas Staniulis parlaient blessure, reprise ou durée des soins. Ischios, tendons, entorse, béquilles… 80% d’un cinq qui aurait de l’allure.


Alors les autres, tous les autres, se sont retroussés les manches pour prouver que ce HTV version 2023-2024 était une équipe, un groupe, un commando voire une famille. Avec des valeurs, une volonté, une envie à couper le souffle. Et que rien n’allait les arrêter dans leur désir d’aller tutoyer les étoiles.

Théo Lefebvre et Camille Jean se sont partagés la mène sans compter leurs efforts. Face à une défense agressive qui avait le désir d’empoisonner toutes les remontées de ballons, ils ont lutté la rage aux dents.

Maxim Eugène et Igor Mintogo ont guerroyé sur les côtés et ont défendu le plomb comme ils l’avaient promis.

Quentin Losser a confirmé son efficacité (19 points) et son tempérament. Dans tous les moments chauds, il a regardé les grandes tours tarbaises les yeux dans les yeux et les a enfoncées avec une férocité de tous les instants.

Moses Greenwood a refait surface petit à petit pour réaliser quelques gestes défensifs précieux, prendre des rebonds importants et planter quelques paniers à des bons moments. Décisif et moins spectaculaire Mo mais tellement précieux !

Oumarou Baradji et Arthur Simon ont répondu présent quand il a fallu prendre le relais des copains bien entamés physiquement. Chacun dans leur style a apporté sa pierre à l’édifice.


Et puis le HTV a pu compter sur un Nikola Knezevic de gala. Le Franco-Serbe a éclaboussé la soirée de toute sa classe. Il a défendu, il a remonté des ballons, il a pris des rebonds et surtout il a mitraillé Tarbes de tous les coins du terrain pour faire monter son score personnel à 27 unités. MVP Nikola, MVP !


Il fallait tous ces ingrédients pour dompter une équipe de Tarbes sans complexe à l’image de l’ancien de la maison, Ateba. Aérien, vif, adroit, il a longtemps maintenu sa nouvelle équipe à flot. Le HTV a eu plusieurs occasions de break, Tarbes a toujours répondu. Un vrai match de poule haute.


Jean-Louis Borg se triturait les méninges pour repousser le plus longtemps possible le coup de fatigue qui guettait ses troupes. Il gérait, faisait tourner, lançait des joueurs au moindre temps de jeu. Il acceptait le pari d’un retour de Tarbes dans le 3ème quart temps et le début du quatrième (71-71) pour mieux les estoquer à la fin avec une troupe encore fraiche et surtout préservée. Pari réussi ! Dans le duel des coaches (Borg - Dao), le Varois l’emportait de toute une classe au moment crucial.


Alors oui l’histoire est en marche et c’est déjà une victoire. Chartres ayant perdu à Andrézieux, les positions en tête se sont resserrées. Et le HTV a toute sa place dans ce concert de prétendants.

Il faut récupérer, soigner quelques blessés, continuer à intégrer un Igor Mintogo qui pige vite, dire merci à Losser et à ses qualités de combattant-marqueur. Prendre soin d’un Knezevic capable de faire exploser toutes les défenses. Et continuer à confier les clés du camion à tous les autres qui se battent avec tant d’abnégation pour réaliser leur rêve. C’est déjà l’heure de refaire les valises pour aller défier Quimper vendredi. Mais victoire en poche, les corps récupèrent vite. Les têtes, elles, il y a longtemps qu’elles sont sereines !


Décidément ce HTV mérite le détour. Et le Palais des Sports ne s’y est pas trompé. Chapeau la Team !


Allen Bunting : « quels progrès ! »


Ils étaient plusieurs anciens joueurs du HTV présents pour le choc contre Tarbes.

Preuve évidente que le basket revit dans le Var. Les « anciens » sentent ce parfum mieux que les autres, ils se trompent rarement.

Allen Bunting, Jérôme Mugnaini, Tom Snyder, Eric Cérase, Jeff Thery, Vincent Masingue étaient conquis par le spectacle. Tout comme David Cozette.


Le premier nommé était sous le charme. « J’étais venu en début de saison et là, ce soir, contre une bonne équipe de Tarbes, j’ai vu un HTV transfiguré. Tu sens que les gars ont bien travaillé et que le discours de Jean-Louis (Borg) passe bien. Tout est pensé, pesé, calculé. Parfois trop à mon goût (rires) ! Mais les gars sont appliqués et dès qu’ils ont haussé leur niveau défensif, ils ont mis la main sur la partie. Bravo, vraiment bravo à eux ! »


C’était un peu le sentiment général au coup de sifflet final. Ce HTV gagne et fait plaisir. Et le public de plus en plus nombreux ne s’y trompe pas.


Les résultats


HTV - Tarbes 87 - 73

Andrézieux - Chartres 79 - 72

Avignon - Tours 78 - 75

Caen - Loon 73 - 57

Saint-Vallier - Quimper 66 - 63


Le classement


1 - Caen 6 victoires 4 défaites

2 - Chartres 6 - 4

3 - HTV 6 - 4

4 - Avignon 6 - 4

5 - Andrézieux 5 - 5

6 - Quimper 5 - 5

7 - Tarbes 5 - 5

8 - Tours 4 - 6

9 - Saint-Vallier 4 - 6

10 - Loon 3 - 7


401 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2 Comments


Guest
Mar 13

c’est une magnifique équipes avec plein d’envie ils ont les capacités d’être champions de France.vive le H.T.V

Like

Guest
Mar 13

c’est une magnifique équipes ils ont les capacités d’être champions de France.vive le H.T.V

Like
bottom of page