top of page

HTV / SOPCC : L'heure de la revanche



Confortablement installé dans son fauteuil de leader de la poule B, le HTV reçoit vendredi soir (20h15) une des 3 équipes qui l’ont battu depuis le début du championnat. Pont-de-Cheruy, solide formation du milieu de tableau (8ème) capable d’ennuyer les cadors et de perdre contre des mal classés !


Les joueurs de Borg ont une parenthèse à refermer. Une cicatrice à soigner. Une tache à gommer.

Repêchés in-extrémis en Nationale 1, les Varois avaient en effet connu un début de championnat solide voire inespéré à l’époque. 3 victoires à domicile contre Le Havre, Besançon et le Pôle France, 2 défaites logiques à Saint-Vallier et à Caen présentés comme des favoris, un succès arraché dans la salle de Boulogne, les fondations étaient remarquablement posées.


Une claque et de la mémoire


Et la confiance se lisait sur tous les visages avant d’aller affronter Pont-de-Chéruy. La claque reçue a été à la hauteur de l’espoir (mal) placé. 70-55 ! Le retour d’Isère sur l’autoroute du soleil a été d’une tristesse infinie. Pendant ce temps les banlieusards lyonnais faisaient sauter les bouchons de champagne !


Junior Ouattara s’en souvient parfaitement. « Nous n’étions pas encore prêts et on a pris une leçon. Après un début correct, on les avait remis dans la course et on l’a payé cash. C’est une équipe qui cultive un peu les mêmes valeurs que nous. Ils sont bien organisés, très collectifs et ils proposent une bonne défense. Donc ça ne sera pas simple mais aujourd’hui on a beaucoup progressé. Et on n’a aucune envie de ne pas continuer sur notre belle série. Entre nous, on connait l’importance de ce challenge. »


De cet échec, Borg en a fait un crédo. Boulons resserrés, attitudes exigées, solidarité totale, engagement XXL, humilité réclamée… le HTV s’est offert une identité qui a tout renversé sur son passage. 12 dates plus tard, 12 victoires sont venues enrichir son palmarès pour obtenir une solide place de leader et montrer au monde du basket que le HTV était de retour.


C’est donc l’heure de la revanche. Contre un Pont-de-Chéruy à respecter et à ne pas prendre à la légère. Les joueurs de Dounia Issa restent sur 4 victoires et une seule défaite à Saint-Vallier. Ils ont battu Le Havre et Caen, ce qui n’est pas anodin et mérite le respect.

Et ils sont toujours dans la course pour accrocher au sprint une des cinq places de la poule haute.


Mise en garde


Le décor est planté. Les partenaires de Maxim Eugène le savent bien et sont prévenus. Ils ont ce rendez-vous dans un coin de leurs têtes depuis le 27 octobre. Ils n’ont pas oublié quelques remarques et ils ont de l’orgueil.


Jean-Louis Borg et Gaëtan Etienne ont mis tout le monde en garde cette semaine. D’autant que quelques séquences à Paris pour la reprise n’avaient pas forcément plu au staff malgré l’écart final très conséquent.


« La motivation de ce rendez-vous est toute trouvée, confie l’adjoint de Borg. Il y a une revanche à prendre d’autant que nous avions été défaillants dans les attitudes dans leur salle. Depuis le tir a été corrigé et cette semaine nous avons même augmenté l’intensité des séances pour pouvoir répondre présent au challenge proposé. Il faudra être sérieux durant 40 minutes pour espérer l’emporter et ne pas tomber dans le piège. »

Il y a finalement beaucoup de raisons pour rendre une copie très propre et continuer à écrire une formidable histoire. Dans un palais des sports de plus en plus garni et de plus en plus festif.


Le groupe du HTV :

Eugène, Lefebvre, Greenwood, Staniulis, Jean, Ouattara, Losser, Simon, Knezevic, Baradji, Enki.

Entraîneurs : Jean-Louis Borg et Gaëtan Etienne


20h15, palais des sports de Toulon

Entrée : 6€ - 3€ pour les 12-18 ans et les Étudiants - gratuit pour les moins de 12 ans



240 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Comment


Merci Yves pour touts ces superbes articles, on se régale.

Like
bottom of page