top of page

HTV, le premier sprint




Vendredi 8 mars, c’est l’heure du début de la deuxième phase du championnat de Nationale 1. Un sprint de dix journées en matches aller - retour entre les cinq premiers de la poule A et les cinq premiers de la poule B, celle du HTV.

La « poule haute » l’ont baptisé les législateurs et inventeurs de ce règlement que peu de gens comprenaient en début de saison ! A moins d’avoir fait Sciences-Po, l’ENA ou HEC !

Cette nouvelle compétition oppose donc les dix meilleurs club de National.

Pour rappel le classement s’établissait ainsi à la fin du premier tour :

1 - HTV

2 - Caen

3 - Saint-Vallier

4 - Avignon

5 - Andrézieux

Dans l’autre poule, cinq autres clubs se sont qualifiés.

1 - Quimper

2 - Tours

3 - Chartres

4 - Tarbes

5 - Loon

Les résultats obtenus dans la première phase sont conservés.

Le HTV est bien placé en position de leader ex-aequo puisqu’il part avec 5 succès (2 contre Andrézieux, 1 contre Caen, 1 contre Saint-Vallier et 1 contre Avignon) et 3 défaites (à Saint-Vallier, à Caen et à Avignon).

Tout comme comme Chartres (5-3), Tarbes (5-3) et Avignon (5-3).

A la 5ème place on retrouve Tours (4-4), Caen (4-4), Quimper (4-4).

A la 8ème place Andrézieux (3-5), Saint-Vallier (3-5) .

Et enfin dernier et probablement pratiquement éliminé Loon-Plage avec ses 2 victoires et ses 6 défaites.

Il n’a donc échappé à personne que le nouveau classement n’est pas le même que lors de la première phase !!!

Et qu’un club comme Caen par exemple, deuxième du HTV à la fin de la première phase se retrouve 6ème par le jeu des matches déjà joués !!!

Avec les dix matches qui arrivent en moins d’un mois et demi, la lutte va donc être très chaude.

Pour obtenir le premier ticket menant vers la Pro B réservé au seul premier du classement.

Les 9 autres seront reversés dans une 3ème phase (huitième, quart, demi et finale) avec les les 7 premiers du second groupe. Cela donnera le 2ème ticket pour l’accession au vainqueur. Merci la simplicité.

Le HTV démarre donc à Chartres le 9 mars. Reçoit Tarbes le 12 mars. Se déplace à Quimper le 15 mars. Reçoit Loon le 22 mars. Va à Tours le 26 mars. Reçoit Chartres le 29 mars. Va à Tarbes le 2 avril. Reçoit Quimper le 5 avril. va à Loon le 12 avril. et termine en recevant Tours le 16 avril.

Si vous pensez que les voyages forment la jeunesse, le groupe de Jean-Louis Borg n’est pas prêt de vieillir !

Dans ce terrible sprint, on peut deviner que les 4 premiers et leurs 3 suivants sont les mieux placés puisqu’ils possèdent déjà 2 victoires d’avance (ou une) sur leurs poursuivants. Un bel écart, un joli matelas en seulement 10 rendez-vous. Une petite sécurité.

Mais le niveau est tellement homogène que chaque résultat vaudra son pesant d’or. Une défaite à Loon par exemple serait presque rédhibitoire alors qu’elle ne donnerait aucune chance aux Nordistes ! ENA, HEC jusqu’au bout merci messieurs du règlement !

Jean-Louis Borg, grand compétiteur devant l’Eternel, se délecte déjà de ces sommets. « Nous savons d’où l'on vient, dit-il. Nous nous rappelons quel était l’objectif du début de saison, le maintien. Je pense, j’imagine que nous n’avons pas la plus grande profondeur de banc pour lutter contre d’autres équipes mieux armées physiquement grâce à un budget nettement au-dessus du nôtre. Mais je garantis à tout le monde que nous allons jouer notre chance à fond ! »

Le coach a bien évalué le challenge proposé. Et il sait parfaitement qu’il n’a peut-être pas les deux ou trois meilleurs joueurs (et encore ?) mais il a probablement la meilleure équipe. Et dans ces circonstances cela veut dire beaucoup. Et surtout la possibilité de rêver à aller jouer en plus haute altitude.


Pensez à prendre votre abonnement pour soutenir la Team et vibrer aux côtés de tout un club!




418 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page